SAMEDI
2 JUILLET.

MAXENCE

La candeur des mots effleure l’austérité des propos. Qu’on se laisse influencer par sa dérision joyeuse ou ses approches agressives, Maxence, sur scène comme à l’image, aborde la mélancolie et nous laisse imaginer d’elle qu’elle est la racine de son monde. Un monde à fleur de peau, peu tranquille, qui viendra donner à sa pop alternative un parfum de rose enivrant.

261644072_459804518836477_2764227628494366016_n-1200x500.jpg

LA SUITE du PROGRAMME

1200x680_vianney_0.jpg
1200x680_vianney_0.jpg

VIANNEY